Les 10 commandements à moto

Sur AvenirMoto, vous l’aurez compris nous parlons de moto. Et puisqu’on est tous passionnés et fiers de l’être, on va plutôt vous encourager à l’achat ou l’usage d’une moto. Donc avant toute chose, que vous soyez initié ou pas du tout, voici une piqûre de rappel de tout ce qu’un bon motard doit avoir à l’esprit en permanence.

Les 10 commandements à moto

  1. Jamais tu ne te mettra en danger
    Sur un deux roues, tu es beaucoup plus exposé qu’ailleurs. La vitesse, l’instabilité, l’absence de carrosserie, tout est en faveur de l’insécurité. Une erreur peut coûter cher, financièrement et physiquement. Tu dois garder à l’esprit que ta vie prime sur tout le reste, ne roule pas au dessus de tes capacités. On ne le répétera jamais assez mais la route n’est pas un circuit.
  2. Tous les usagers de la route tu respectera
    Automobilistes, camionneurs, cyclistes, tracteurs, piétons et d’autres, nous partageons la route avec beaucoup de monde. Pour qu’ils nous respectent, respectez les. Les motards sont affublés de l’étiquette de bad-boys rebelles et ne sont pas toujours appréciés… pour que cela change, il faut montrer l’exemple. Restez courtois et respectez le code de la route, laissez passer les voitures quand c’est leur tour de passer, remerciez quand on vous laisse la place, arrêtez vous pour les piétons.
  3. Les autres motards tu saluera
    L’esprit motard c’est avant tout ce V, ce signe du pieds, ce respect qu’il y a entre nous tous. La moto c’est un petit monde difficile et plein de dangers, mais également pleins de joies et bonheurs. Chaque motard que tu croise partage ces mêmes joies et dangers, alors salue le comme il se doit. Attention toutefois, pas de gymnastique olympique quand tu roules : ne lâche pas une main et un pieds pour saluer deux personnes ! Si tu vois un motard sur le bas côté en difficulté, arrête toi pour lui porter assistance dans la mesure du possible.
  4. Des équipements de protection tu portera
    Cela ne devrait nécessiter aucune précision. Porte des équipements de protection, toujours, partout, par tout temps. Gants. Blouson. Casque. Pantalon. Bottes. Point, il n’y a aucune condition à cela. Attention aussi aux transport du casque passager autour du coude, ou à la chaine moto dans le sac à dos : en cas de chute c’est à coup sur un coude cassé et une colonne en vrac.
  5. Attentif comme dix tu sera
    Même en étant parfaitement responsable, le danger peut venir de n’importe où. Des autres usagers de la route, mais aussi de la route, ou de dame nature elle même. Tu dois analyser la route, analyser le comportements des autres… être capable de prédire le futur en somme. Quand tu roule, pense toujours à où tu sera dans 5 ou 10 secondes et ce qui pourrait arriver. Par exemple, attendre après le carrefour pour doubler cette voiture qui a peut être oublié son clignotant et qui va peut être tourner; ou bien te dire de rouler tout doux dans ce ronds points proche d’une station essence car le sol est probablement sale et glissant; ou encore faire attention au chien sans laisse promené par son maître au bord de la route. Soyez paranos !
  6. Aucun angle mort n’existera pour toi
    Le champ de vision est déjà réduit lorsqu’on porte un casque, de plus entre les vibrations leur taille parfois réduite et les mises sur l’angle, les rétroviseurs ne sont pas toujours d’une grande aide. Alors gardez votre tête mobile, tourner la à droite, à gauche, mais ayez toujours une image mentale de tout ce qui vous entoure. C’est très important, tant pour voir venir le danger, que pour savoir de quelle côté vous allez pouvoir éviter un obstacle sur la route. On l’apprends au permis de conduire mais on ne réalise pas toujours bien pourquoi l’évitement est primordial en moto : en situation d’urgence une moto freine moins bien qu’une voiture et on a pas toujours le temps de réfléchir avant de freiner. Pour ces raisons l’évitement est parfois la seule alternative à la collision, alors vous devez toujours savoir si la place est libre sur votre droite et/ou gauche pour savoir par où éviter un obstacle.
  7. En pleine possessions de tes moyens tu conduira
    La moto, c’est physique. Il y a du bruit, ça tire dans les bras, ça fait mal au cul, ça tremble, il fait chaud, froid, ça mouille, on transpire, le vent siffle… bref, on est exposé à tous les éléments. Et paradoxalement malgré tout ça, nous devons en plus être extrêmement concentré, attentif pour 2 et vif comme un écureuil. C’est dur ! Alors ne vous rajoutez pas de difficulté liée à la fatigue, l’alcool, le froid. Ne vous privez pas du sens de l’ouïe en écoutant de la musique, ne soyez pas distrait en utilisant un GPS/téléphone/radio. Soyez au top !
  8. La loi tu respectera
    Mais doit-on encore le rappeler ? Respecte le code de la route sans te mettre en danger, roule assuré, la route n’est pas un circuit.
  9. De l’effet de groupe tu te méfiera
    Ahh ce fameux effet de groupe. Ces moments pendant lesquels le cerveau se coupe et une force grandit dans tout le corps… puis un esprit démoniaque se met à accélérer à notre place. Oui je peux passer ce virage plus vite que mon pote, non jamais de la vie je ne laisserais ce T-Max me griller au démarrage au feu rouge, oui je peux doubler ce gros 1000 hypersport avec mon 800 car ce gros tas ne sait pas conduire… je vais leur montrer qui a la plus grosse ! Attention à tous ces genres de comportement. L’effet de groupe rend difficile de se contrôler, mais il faut pourtant se forcer car si plusieurs personnes d’un groupe sont touché par cette maladie, c’est l’escalade de la connerie et dieu seul sait où ça fini.
  10. Ta monture tu ménagera
    Rien n’est à négliger car rappelle toi que la carrosserie c’est toi ! Les pneumatiques te donnent l’adhérence pour ne pas chuter, les disques/plaquettes te donnent le freinage pour rester en vie, les suspensions absorbent pour toi tout ce que tu ne vois pas, le moteur te procure tant de joies. C’est elle qui te procure tant de joie, chérie la !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *